LES CONCERTS PASSés

Festival Jem 2022

Le musicien Laurent Fellot

Samedi 2 juillet 2022 à 18:30

KOLLAPSED & LES FOURMIS DANS LES MAINS

1re partie du concert – 18:30-19:15. Le groupe KOLLAPSED, cinq jeunes musiciens, les new Beatles du Beaujolais (Cogny, Rivolet, Pouilly-le-Monial…) : reprise de grands standards anglais.

2e partie du concert – 20:00-21:30. Les fourmis dans les mains (en trio). Des « musiciens libres », originaires du Beaujolais, plusieurs fois primés par l’Académie Charles CROS.

Quatuor Emana

Dimanche 3 juillet 2022 à 18:00

LE QUATUOR ÉMANA

Ensemble composé de quatre musiciens passionnés de musique de chambre et tous issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Ils se sont formés auprès de membres de grands quatuors tels le Quatuor Danel, le Quatuor Ysaÿe ou encore le Quatuor Debussy.

Programme hispanique : Albeniz – de Falla – Ravel

Lieu : l’église de COGNY

Ensemble Musica Nova

Dimanche 3 juillet 2022 à 20:00

L’ENSEMBLE MUSICA NOVA

Constitué en 2000, il réunit aujourd’hui des chanteurs et parfois aussi des instrumentistes autour de Lucien Kandel. Une fervente quête de l’émotion polyphonique conduit l’ensemble à présenter des programmes qui vont du Moyen-Âge au Baroque, avec, parfois, des incursions amusées vers d’autres époques ou univers. L’ensemble aborde, avec une très grande rigueur, la reconstitution historique, travaillant sur les manuscrits originaux. L’Ensemble Musica Nova s’est produit sur les plus prestigieuses scènes nationales et internationales, et a enregistré des disques dont certains font figure de référence.

Au programme : Tomas Luis de Victoria, notamment le Missa Gaudeamus

Lieu : l’église de COGNY

Festival Jem 2021

Choeur d'Oratorio de Lyon

Dimanche 27 juin –  église Saint-Germain de Cogny

LE CHOEUR D’ORATORIO DE LYON

« Lorsqu’ils veillent la nuit dans l’église de Notre-Dame de Montserrat, les pèlerins souhaitent parfois chanter et danser, et aussi le jour sur le parvis. Or en ce lieu ne doivent se chanter que des chansons chastes et pieuses. C’est pour ces raisons que nous en avons transcrites ci-dessus et en-dessous. Elles doivent donc être utilisées avec modestie, en prenant garde de ne pas perturber ceux qui sont plongés dans la prière ou dans la dévotion contemplative. »

En miroir de ce monument de l’intense ferveur médiévale, le Chœur d’Oratorio de Lyon interprétera Étonné, composée à son intention par Philippe Forget.

Un ensemble instrumental constitué d’étudiants du département de Musique Ancienne du Conservatoire National Supérieur de Lyon accompagnera le concert et proposera plusieurs pièces de l’époque du Livre Vermeil.

Le musicien Laurent Fellot

Samedi 3 juillet

CNSMD DE LYON – Quintette à vent

(Melissa Le Suavé, flûte – Olivier Thomas, hautbois – Maxime Conoir, clarinette – William Demenay, basson- Eloy Schneegans, cor)

Programme : Barber, summer music, Ligeti, 6 bagatelles, Dvorak, quatuor américain arrangé pour quintette, De Falla, la vida breve : danse espagnole no1 arrangé pour quintette

CNSMD DE LYON - Sextuor à cordes

Dimanche 4 juillet

CNSMD DE LYON – Sextuor à cordes

(Earlene Massonneau, violon – Lucile Dugue, violon – Clément Hoareau, alto – Jean Nicolas Banck, alto – Léa Cointet violoncelle – Valentin Jouanny, violoncelle

Programme (60 minutes environ) + entr’acte :Brahms : au programme notamment Sextuor à cordes n°1 op.18 en si bémol majeur

kaena colora

Samedi 10 juillet 

KAENA COLORA

Le groupe Kaena Colora. Le flamenco est un sentiment, c’est le cri le plus profond de l’homme qui s’élève vers les cieux. Tantôt tragique et mélancolique, tantôt puissant, gai et endiablé, le flamenco ne peut laisser indifférent car il va puiser au plus profond de l’être et trouve écho en chacun de nous. C’est cette expérience sensorielle que vous propose de partager le groupe Kaena Colora. Issus du quartier de Triana à Séville, berceau du flamenco, les musiciens, Dito Mallen à la percussion et Quino Mallen à la guitare, auront à coeur de vous initier aux différents « palos » du flamenco, des plus traditionnels jusqu’aux plus récents, afin que vous entendiez cette voix intérieure, ce « duende » si cher au poète espagnol Federico Garc’ia Lorca. C’est Laurita de Triana qui fera émerger, de sa voix chaude et puissante, les splendeurs de cet art où s’exprime l’amour, la douleur, la solitude tout autant que la communion et le partage. 

le groupe Moka

Dimanche 11 juillet

MOKA

Métissage d’influences africaines, jazz, soul, les compositions de MOKA nous entraînent dans un voyage rythmé entre les rives, de l’Afrique à l’Occident, portées par la voix chaude et inspirée de Karine Empana avec la complicité de ses musiciens.

Festival Jem 2020

le groupe Moka

Dimanche 5 juillet

Mario Stantchev & Lionel Martin  – JAZZ BEFORE JAZZ

Enregistré par Yves DUGAS et ses techniciens et mis en ligne sur le site de Lyon Music

À l’occasion de la sortie du disque live Jazz before Jazz 2, le pianiste Mario Stantchev et le saxophoniste Lionel Martin reprennent la route pour réinterpréter les œuvres de Louis Moreau Gottschalk, compositeur américain du XIXe siècle. Il est le premier à avoir intégré le son des esclaves, la musique créole et caribéenne, ibérique et latino-américaine à la technique musicale européenne. L’album studio sorti en 2016 avait reçu le label « Choc » du magazine Classica.

Mario Stantchev est l’un des plus grands pianistes de jazz. Lionel Martin est l’un des plus brillant saxophoniste de sa génération. Le disque est reconnu comme « Indispensable » par la magazine Jazz News (2016).

Endibira

Dimanche 19 juillet

ENDIBIRA (l’arbre lumière)

Paola Donega (chant et percussions) et Bernard Corneloup (chant et guitare) proposent un répertoire de chansons familières brésiliennes. Arrangements et chants à deux voix alternées ou polyphoniques dialoguant avec la guitare. Répertoire qui s’étend depuis les premiers choros chantés de Pixinguinha, à la « période dorée » de la Bossa Nova de Antônio Carlos Jobim, Vinicius de Moraes, João Gilberto, des compositions de Chico Buarque, Caetano Veloso, Gilberto Gil… ou d’auteurs plus récents comme Carlinhos Brown, Guinga ou Djavan sans oublier les classiques comme Villa Lobos. Paola Donega et Bernard Corneloup vous font voyager à travers le Brésil, dans la diversité de ses rythmes et de ses mélodies, pour le plaisir du partage et de l’écoute…

Bernard Corneloup, études musicales au Conservatoire de Lyon, universitaire, spécialiste de la musique brésilienne, de la naissance de la Bossa Nova aux années 1980. Il est issu d’une famille de musiciens, notamment son père Marcel Corneloup, pédagogue musical, un des fondateurs à côté de César Geoffray de A choeur Joie et des Choralies.

Paola Donega, alto franco-brésilienne, voix chaude et timbrée qui se marie parfaitement au son de la guitare classique et aux mélodies brésiliennes.

le groupe Moka

Dimanche 26 juillet

MOKA

Métissage d’influences africaines, jazz, soul, les compositions de MOKA nous entraînent dans un voyage rythmé entre les rives, de l’Afrique à l’Occident, portées par la voix chaude et inspirée de Karine Empana avec la complicité de ses musiciens.

MOKA a été à plusieurs reprises sélectionné par l’Opéra de Lyon pour se produire dans le cadre des concerts d’été du Péristyle de l’Opéra de Lyon.

Karine Empana, chant et compositions, a abordé le chant par les negro spirituals, puis le jazz et la bossa nova au sein de différentes formations. Figure de la scène jazz lyonnaise.

Julien Daniel, guitare, titulaire du DEM jazz du conservatoire de Valence et d’une maîtrise de musicologie, Julien Daniel étudie le jazz avec François Forestier, Bruno Feugère, Claude Tezza, Gilles Trial Patrice Foudon. Il a accompagné la chanteuse Anne Sila.

Nicolas Courtinot, chanteur et contrebassiste au sein de nombreuses formations, Nicolas Courtinot est un musicien avide d’éclectisme. Le swing chaloupé de sa basse souligne avec subtilité le groove.

Samuel Neyhousser, batterie, plongé dans une marmite musicale depuis son enfance, il a joué de tous les instruments avant de choisir la batterie. Musicien à l’oreille magique, il capte les sons et les ambiances et les transforme en groove. Après une aventure musicale collective à Berlin et sur les routes européennes, Samuel s’est posé à Lyon et a rejoint Moka.

 

En collaboration avec le Théâtre de Villefranche

clara ysé

Lundi 18 octobre 2020

Clara Ysé en duo accompagnée de Camille El Bachau clavier.

Dans le cadre des Nouvelles voix et des AFTERWORKS #3 partout dans l’agglo ! Showcase intimiste dans des lieux du patrimoine de l’Agglomération Villefranche Beaujolais Saône avec dégustation des vins du terroir.

Pop française, gammes sopranes, folk latine-américaine, chanson, la chanteuse avance, en équilibre, entre des mondes, au bord des mots, et les unit dans un spectacle puissant, envoûtant et généreux. Le lyrisme de son univers, la fête et la joie qui se dégagent des morceaux, en font un objet follement vivant. Musicalement, et poétiquement, il est le témoignage intime d’une naissance, un hymne à la vie libre et vivante.